Menu

Sapna, un rayon de soleil

Sapna, étudiante en 3e année de Bachelor à la HET-PRO, nous livre son portrait.

Peux-tu te présenter ?

Je suis originaire du Sud de l’Inde. A l’âge d’un an et demi, j’ai été adoptée par une famille valaisanne. Actuellement, je vis à Sierre avec ma maman en Valais et fréquente l’église de la Passerelle à Vevey. Mes rayons de soleil sont mes neveux, avec qui j’aime vraiment passer du temps. En 3e année de Bachelor à 50%, j’ai choisi l’orientation Leadership en Eglise, parce qu’elle me donne de toucher à tout.

 

Comment vis-tu le rythme de la HET-PRO ?

C’est intense et génial ! Intense parce que ce n’est pas tout à fait le même rythme qu’Emmaüs. Je sens que l’exigence est différente, mais c’est ce qui a rendu les cours de meilleure qualité. Génial parce que la variété d’enseignements dispensés m’a permis d’apprendre de nouvelles choses et ma foi en Jésus a grandi. Je suis toujours étonnée de constater à quel point l’apprentissage de la théologie me bouscule, m’aide à ne pas raisonner uniquement avec ma tête et me donne accès à Sa grâce et Son amour. Durant le passage de l’IBME à la HET-PRO, j’ai vu la main du Seigneur dans les relations entre professeurs et étudiants. Il a fallu transformer cette école tous ensemble. Le corps enseignant a été honnête avec nous, en nous demandant clairement d’exprimer nos envies, afin que l’enseignement soit cohérent avec le rythme demandé.

 

Y a-t-il un cours que tu préfères ?

Pour être honnête, j’aime tous les cours. Chacun m’a apporté quelque chose. Me former ici m’a permis de briser certains faux fondements et de bien reconstruire, consolider certaines valeurs bibliques avec un esprit d’amour, de sagesse et non de religiosité. C’est un cadeau du Ciel.

 

« Sapna, c’est du rayonnement, de l’humanité, du sourire à l’état pur. Elle est juste incroyable. Je l’admire dans son attitude en cours, elle veut comprendre, elle avance, elle cherche. Quand elle apprécie, elle fait des retours en disant : « excellent, là j’ai compris des choses ou tu me fais réfléchir ». C’est quelqu’un de toujours en mouvement, de façon très positive. C’est juste fabuleux de la connaître. » 

– Frédéric Hammann, professeur HET-PRO en Théologie systématique

 

Arrives-tu à « digérer » les disciplines enseignées et les intégrer dans ta vie ? 

Oui, mais c’est sport ! La théorie c’est magnifique, mais dans la vie de tous les jours, c’est difficile. Je vois pourtant des fruits dans différents domaines. Les transformations se voient dans ma manière d’être, dans mon implication au sein de la Maison Béthel, dans mes relations et dans mes études. Je pense que j’intègre chaque discipline enseignée, mais il faut du temps de maturation et c’est l’Esprit qui s’en occupe.

 

Comment la HET-PRO influe-t-elle sur ton caractère, tes intérêts, tes choix, ta relation à Dieu et aux autres ?

Les enseignements reçus à la HET-PRO m’ont permis de voir qui je suis et comment je fonctionne. C’est un long apprentissage, aussi douloureux que joyeux. Mon caractère s’est adouci et affermi. Plus j’avance, plus je découvre le point central dans cette école : ma relation avec Dieu. Le reste en découle. Je suis déléguée de classe pour les étudiants de 3ème année. C’est vraiment chouette comme service communautaire. Faire le pont entre étudiants et le colloque des enseignants demande de la sagesse et beaucoup d’amour. Ce n’est pas toujours simple avec nos caractères et tempéraments différents, mais c’est ce qui fait la richesse. Être déléguée te forme un peu pour la suite, parce que tu as une certaine vision d’ensemble et tu travailles en équipe. Le but n’est pas d’imposer ton avis mais de faire avancer le projet pour la gloire de Dieu, dans le respect de nos limites

 

Peux-tu nous parler de ton handicap ?

Mon handicap est simple, je ne mesure pas plus que trois pommes. J’ai une malformation des 4 membres, mais par la grâce du Seigneur, je peux tout faire seule (enfin presque), juste au ralenti. Le plus difficile à gérer pour moi, c’est de voir des personnes qui n’osent pas venir me parler, par peur de mal faire. Mais j’ai assez de caractère et d’humour pour briser cette glace de malaise. Et j’ai toujours eu une famille et un entourage qui me considèrent comme un être normal. La HET-PRO est bien adaptée à mes besoins. Je peux me parquer à côté, il y a un ascenseur, une douche aménagée. Que ce soit en 1e, 2e ou 3e année, nous sommes tous au même étage. Rien que cela fatigue moins mon dos et mes petites jambes. Si je n’arrive pas à écrire quelque chose au tableau, je demande de l’aide et vraiment tout le monde rend service sans problème.

 

Tu as choisir de faire ton stage à la Maison Béthel, dans le domaine de l’aumônerie. Comment se passent les relations avec les patients ?

J’accompagne des personnes fragiles psychiquement dans leur spiritualité. C’est un beau travail, qui demande de la sagesse, beaucoup d’amour et de prière. A aucun moment il n’y a eu de la gêne avec les patients, la barrière du handicap étant de facto brisée. J’entends souvent des parcours de vie difficiles mais je vois aussi Dieu agir. C’est vraiment impressionnant de voir Dieu restaurer et guérir chaque être humain, quelque se soit son parcours de vie.

 

Un mot à ajouter ?

Je vais terminer avec un verset qui m’encourage toujours dans ma vie quotidienne, particulièrement lors de désespoirs : 1 Samuel 16 :7 « Mais l’Éternel lui dit : Ne te laisse pas impressionner par son apparence physique et sa taille imposante, car ce n’est pas lui que j’ai choisi. Je ne juge pas de la même manière que les hommes. L’homme ne voit que ce qui frappe les yeux, mais l’Éternel regarde au cœur. » Si la HET-PRO est une école qui demande beaucoup d’effort mental, spirituel et parfois physique aussi, Dieu offre sa force et sa puissance. Je ne sais pas où j’irai après ma formation, mais je suis convaincue que ces 4 années mises à part en auront vraiment valu la peine. O

 

Propos recueillis par Laurence Valiton

Théologie et relève de pasteurs : la formation à un carrefour ?

D’ici 2030, l’ensemble du monde occidental connaîtra un manque important de pasteurs. Cette perspective pourrait nous conduire à nier les problèmes ou à gérer la crise à court terme…

Théologie et Église : pourquoi une étude sur le paysage évangélique romand ?

Une étude sur la cartographie et le développement des églises vient de paraître aux éditions SCRIPSI, dans le but de promouvoir la multiplication d’Églises évangéliques en Suisse Romande. Entretien avec Nirine Jonah, professeur HET-PRO et auteur.

C’est la rentrée !

Plus de 50 étudiants se retrouvent ce matin pour une magnifique semaine de rentrée académique. Ils seront rejoints par 40 autres étudiants la semaine prochaine. La Théologie appliquée marquée par la foi, l’expérience et l’amitié, c’est (re-)parti!

James Morgan à la conférence internationale de la SBL

James Morgan participera au colloque international de la Society of Biblical Literature qui se tiendra à Rome du 1 au 5 juillet 2019.

    Informations pour les candidats

    Conditions d'admission

    Tout candidat doit répondre aux exigences suivantes :

    Culture générale
    Maturité pro ou équivalent (maturité gymnasiale, diplôme de culture générale, etc.)
    Pour les plus de 25 ans : démontrer un niveau de culture générale équivalent à une Maturité pro.

     Expérience pratique (hormis les étudiants en Cursus Découverte et Certificat en Culture Biblique et Chrétienne)
    15 semaines équivalent plein temps, dont au minimum :
    6 semaines en continu dans une Église ou ONG chrétienne
    4 semaines dans un autre type de structure

    Aptitudes personnelles
    Dossier de candidature
    Entretien individuel

    Bachelor :

    Règlement d’admission Bachelor

    Master :

    Règlement d’admission Master

    Obligations des candidats provenant de pays hors espace Schengen

    Nous encourageons l’ensemble des candidats à suivre une formation dans leur pays ou sur leur continent, puisque nous demandons qu’un candidat ait au moins accompli une année dans un Institut biblique, avant de commencer une formation à la HET-PRO.

    Pays hors-espace Schengen

    Nos autorités politiques exigent des candidats aux études provenant d’un Etat tiers:

    • qu’ils aient moins de 30 ans
    • qu’ils soient en mesure de financer eux-mêmes et par avance la totalité des frais de leur 1ère année académique (9 mois)

    La Confédération Helvétique (Suisse) considère que la totalité des frais d’une année académique inclut:

    • l’écolage
    • les loyers
    • les permis de séjours
    • les différentes assurances (obligatoires)
    • la nourriture
    • les vêtements
    • et tout ce qui peut être nécessaire au suivi d’une formation

    Cela représente au minimum la somme d’environ 25’000.- Francs Suisses (CHF) pour neuf mois en vivant de manière très simple et économe. Il s’agit là d’un budget estimatif.

    Cette somme de 25’000 CHF représente par exemple:

    • 26’000 $ US
    • 134’400 Pesos argentins
    • 164’800 Yuans chinois
    • 2’820’000 Leks albanais
    • 13’000’000 Francs CFA

    Si cette somme ne peut pas être versée d’avance, aucune attestation ne peut être délivrée et par conséquence aucun VISA non plus. Il est impératif de prendre contact premièrement avec la représentation Suisse de votre pays (Ambassade, Consulat), dont vous pouvez trouver les coordonnées à l’aide du lien ci-dessous, afin de vous informer sur les différentes exigences liées à l’obtention d’un visa étudiant.

    http://www.eda.admin.ch/eda/fr/home/reps.html

    Informations personnelles

    * Champs obligatoires

    Choix de la formation

    * Champs obligatoires

    Formule souhaitée*

    Formation souhaitée*

    Bachelor - Orientation souhaitée*

    Année désirée pour commencer la formation