Menu

Portrait de la semaine : Karim Arezki

Découvrez chaque semaine un nouvel enseignant ! Karim Arezki, ancien musulman d’origine kabyle, a été nommé maître d’enseignement en Islamologie et Religions comparées. Portrait.

Pourriez-vous vous présenter ?

Né dans une famille musulmane et converti à la foi chrétienne en Algérie, je suis venu en France fin des années 90 pour y suivre des études vétérinaires. Là-bas, je me suis réorienté vers des études de Théologie à l’Institut Biblique de Nogent, puis à la Faculté Libre de Théologie Évangélique de Vaux-sur-Seine.

Depuis un peu plus d’une dizaine d’années, j’exerce un ministère pastoral à l’Église du Tabernacle (Paris, 18e). L’opportunité s’est présentée à moi de suivre en parallèle le séminaire d’Amir-Moezzi à l’École Pratique des Hautes Études (Paris Sorbonne), ouvrant sur une thèse en cours.

J’assure également la présidence de l’Association des Chrétiens Nord-Africains depuis sa création en 2005. Celle-ci a pour but de rassembler les chrétiens Nord-Africains, afin de les encourager dans leur croissance spirituelle et leur service au sein de leur Église.

Quelles valeurs et vision conduisent votre vie personnelle ?

L’Évangile nous offre une vision claire et de belles valeurs, que je m’efforce de m’approprier aussi bien sur le plan intellectuel que pratique.

Quelle place donnez-vous aux besoins concrets de l’Église et de la société dans votre théologie ?

Suivre Jésus nous engage à servir son Église et notre monde d’une manière ou d’une autre.

J’ai le privilège de servir le Seigneur à plein temps, dans un ministère pastoral et d’enseignement où je mets toutes mes capacités à équiper, former et accompagner les membres de l’Église. En même temps je ne cesse d’observer la société, ce qui m’a conduit à m’intéresser à l’islamologie et aux autres religions pratiquées par nos contemporains.

Pouvez-vous nous expliquer ce qui vous a conduit à postuler à la HET-PRO ?

L’année dernière, un temps de prière et réflexion m’a amené à la décision de me consacrer dorénavant à un ministère d’enseignement qui comporte une part importante en islamologie. C’est ainsi que j’ai choisi de mettre fin à mon ministère pastoral en été 2017. L’annonce de ma nomination à la HET-PRO s’est avérée être une confirmation pour mon épouse et moi.

Pourquoi cette chaire ? Que pensez-vous pouvoir y apporter de spécifique ?

L’enseignement de l’islamologie et religions comparées s’impose à moi, entre autres, par mon parcours jusqu’ici. Au vu de mon arrière-plan, je ne peux m’empêcher de confronter l’enseignement biblique sur les sujets importants de la foi (Dieu, l’homme, la création, etc.) à l’enseignement d’autres religions, notamment l’islam.

Depuis quelques années, je tente de saisir et faire ressortir en quoi la vision biblique est plus pertinente que tout autre vision, tant au plan religieux que philosophique. C’est ce que j’essaie de relever et d’exposer dans mes cours, en veillant à bien comprendre la pensée de l’autre sans la caricaturer.

Qu’avez-vous ressenti à l’annonce de votre nomination ? Comment envisagez-vous cette nouvelle étape de vie ?

Une vraie joie et une grande reconnaissance au Seigneur, tout comme à la Commission de nomination. O

 

Quelques publications de Karim Arezki dans le cadre de ses recherches :
  1. « Les Musulmans en France », Les Cahiers de l’École Pastorale, N° 73, 2009.
  2. « Raisons théologiques et historiques du fondamentalisme islamique », Théologie Évangélique, vol 9, n°3, 2010.
  3. « Islam », La foi chrétienne et les défis du monde contemporain, Repères apologétiques, sous. dir. Christophe Paya et Nicolas Farelly, Charols, Excelsis, 2013.
  4.  L’islam, Un regard chrétien (avec Jamil Chabouh), Croire et Lire, 2014.
  5.  Jésus dans le Coran et la Bible : Quelle différence ? Questions Suivante, Farel, Lognes, 2016.
  6. « La violence dans l’islam radical », La violence, une fatalité ?, Terre Nouvelle, sous dir. Micaël Razzano,  éditions Excelsis – GBU, 2017.
Conférence Frathéo du 12 janvier 2017 avec Karim Arezki (à écouter) :

« L’Islam radical, comprendre et répondre »

1er Forum Chrétien Francophone à Lyon

Le Professeur de la HET-PRO David Bouillon nous parle du 1er Forum Chrétien Francophone auquel il a participé du 28 au 31 octobre 2018. L’idée forte du Forum qui a déjà connu trois sessions au niveau mondial, est de faire se rencontrer dans un cadre non-institutionnel des représentants des Eglises historiques (catholique, orthodoxe, anglicane et luthéro-réformée) avec un nombre égal de délégués des églises évangéliques, pentecôtistes et charismatiques.

Un nouveau partenariat

Depuis la rentrée académique de septembre 2018, la HET-PRO a mis sur pieds un partenariat avec les Groupes Bibliques des Écoles et Universités (GBEU). Nous avons décidé de poser quelques questions au Secrétaire général des GBEU Colin Donaldson.

Conférence identité

Lors d’une conférence intitulée « L’identité humaine, une affaire de neurones ? », la médecin-cheffe Stéphanie Clarke (prof. UNIL) et le théologien Jean Decorvet ont proposé un éclairage chrétien sur l’identité humaine dans un dialogue fécond entre sciences et théologie.

L’Église, à la croisée des cultures

Comment les églises suisses et issues de la migration peuvent-elles intégrer les aspects multiculturels sans renier leur culture ?

Eclairage sur les défis multiculturels de l’Église et proposition de pistes pratiques

    Informations pour les candidats ne résidant pas en Suisse

    Règlement d'admissions pour candidats ne résidant pas en suisse

    Nous encourageons l’ensemble des candidats à suivre une formation dans leur pays ou sur leur continent, puisque nous demandons qu’un candidat ait au moins accompli une année dans un Institut biblique, avant de commencer une formation à l’Institut Biblique et Missionnaire Emmaüs.

    Pays hors-espace Schengen

    Nos autorités politiques exigent des candidats aux études provenant d’un Etat tiers:

    • qu’ils aient moins de 30 ans
    • qu’ils soient en mesure de financer eux-mêmes et par avance la totalité des frais de leur 1ère année académique (9 mois)

    La Confédération Helvétique (Suisse) considère que la totalité des frais d’une année académique inclut:

    • l’écolage
    • les loyers
    • les permis de séjours
    • les différentes assurances (obligatoires)
    • la nourriture
    • les vêtements
    • et tout ce qui peut être nécessaire au suivi d’une formation

    Cela représente au minimum la somme d’environ 25’000.- Francs Suisses (CHF) pour neuf mois en vivant de manière très simple et économe. Il s’agit là d’un budget estimatif.

    Cette somme de 25’000 CHF représente par exemple:

    • 26’000 $ US
    • 134’400 Pesos argentins
    • 164’800 Yuans chinois
    • 2’820’000 Leks albanais
    • 13’000’000 Francs CFA

    Si cette somme ne peut pas être versée d’avance, aucune attestation ne peut être délivrée et par conséquence aucun VISA non plus. Il est impératif de prendre contact premièrement avec la représentation Suisse de votre pays (Ambassade, Consulat), dont vous pouvez trouver les coordonnées à l’aide du lien ci-dessous, afin de vous informer sur les différentes exigences liées à l’obtention d’un visa étudiant.

    http://www.eda.admin.ch/eda/fr/home/reps.html

    Conditions d'admission

    Tout candidat doit répondre aux exigences suivantes :

    Culture générale
    Maturité pro ou équivalent (maturité gymnasiale, diplôme de culture générale, etc.)
    Pour les plus de 25 ans : démontrer un niveau de culture générale équivalent à une Maturité pro.

     Expérience pratique (hormis les étudiants en Cursus Découverte et Certificat en Culture Biblique et Chrétienne)
    15 semaines équivalent plein temps, dont au minimum :
    6 semaines en continu dans une Église ou ONG chrétienne
    4 semaines dans un autre type de structure

    Aptitudes personnelles
    Dossier de candidature
    Entretien individuel

    Règlement d’admission (PDF)

    Informations personnelles

    * Champs obligatoires

    Choix de la formation

    * Champs obligatoires

    Formule souhaitée*

    Formation souhaitée*

    Bachelor - Orientation souhaitée*

    Année désirée pour commencer la formation