Menu

Portrait de la semaine : Dr. James Morgan

Le deuxième professeur HET-PRO en Nouveau Testament enfin révélé ! Exégète passionné et enseignant talentueux, le Dr. James Morgan s’est naturellement imposé à la Commission des nominations. Portrait.
Pourriez-vous vous présenter ?

Je m’appelle James Morgan. J’habite Tinterin (Tentlingen), dans le canton de Fribourg. J’ai deux passeports, américain et suisse, car je suis originaire de la Virginia (USA) et marié à Lilian qui est suissesse. Nous avons trois enfants.

Pendant 17 ans, nous avons servi comme missionnaires, au Niger et en Italie, dans la formation théologique. À notre retour en Suisse en 2012, je suis devenu responsable régional des groupes bibliques (GBU et VBG) à Fribourg, ainsi que chargé de cours en exégèse du Nouveau Testament à l’Institut Biblique et Missionnaire Emmaüs.

En parallèle à mon nouveau poste à la HET-PRO, je continuerai de travailler à la Faculté de théologie de l’Université de Fribourg, en tant que lecteur de grec biblique. Dans le domaine de la recherche, je m’intéresse à la relation entre les récits bibliques et l’historiographie juive et gréco-romaine. Mon projet d’écriture actuel compare les écrits d’Hérodote avec ceux de saint Luc. Je suis membre des sociétés professionnelles suivantes : Society for Biblical Literature, European Narratology Network et le Réseau Romand de Narratologie.

Quant à mes loisirs, je lis volontiers les historiens de l’Antiquité. J’aime aussi regarder des films de détectives (surtout britanniques !). De plus, étant ex-joueur de football, je continue à suivre avec grand intérêt mon équipe préférée Lazio Rome.

Quelles vision et valeurs conduisent votre vie personnelle ?

Avec l’aide de Dieu et pour sa gloire, je m’efforce de le servir là où il me place. Etant parfois trop théorique, le Seigneur me rappelle de garder les choses simples, par exemple à travers certains passages tels que 1 Corinthiens 13 et Marc 12,28–34. Bref,

les valeurs du royaume de Dieu sont enracinées dans l’amour !

Quelle place donnez-vous aux besoins concrets de l’Eglise et de la société dans votre théologie ? 

L’exégèse professionnelle a une responsabilité envers l’Eglise et la société. C’est une tâche énorme et passionnante. Je m’explique.

L’Eglise est très grande et variée, donc ses besoins dépendent de sa situation historique et culturelle. Ainsi, ses questions par rapport à la Bible peuvent être très différentes d’une culture à l’autre. C’est pourquoi l’Eglise, en tout lieu, a besoin d’étudier la Bible pour elle-même, se l’approprier, et apprendre d’elle, afin de développer sa propre théologie, pensée et pratique. En tant qu’exégète, je cherche à contribuer à ce processus de réflexion.

L’Eglise fait partie de la société. Elle est appelée à être une source de bénédiction divine dans la mesure où elle vit la foi de manière cohérente. La société englobe un ensemble complexe de valeurs, traditions et désirs. Ses besoins reflètent ce mélange complexe.

Etant donné l’importance de la Bible dans l’histoire de l’Europe, les exégètes bibliques peuvent contribuer à la discussion sur certains thèmes, en mettant à disposition des recherches scientifiques et pertinentes. Ainsi, dans un esprit de respect réciproque, l’étude de la Bible peut être un lieu de rencontre – à la fois humain et spirituel – qu’on explore ensemble.

Pourriez-vous nous expliquer ce qui vous a conduit à postuler à la HET-PRO ?

Postuler à la HET-PRO était naturel, absolument non contraint par des facteurs externes. Etant d’origine anglicane et ayant servi dans des œuvres et Églises évangéliques, je me trouve pleinement en accord avec les valeurs et l’approche à la formation de la HET-PRO. Je suis persuadé que cette école peut offrir une formation unique et complémentaire aux autres offres de formation en Suisse romande.

Pourquoi cette chaire ? Que pensez-vous pouvoir y apporter de spécifique ?

Je suis un exégète passionné. J’ai un Doctorat en Nouveau Testament et un Master en Ancien Testament, ce qui me permet d’apprécier la Bible dans son unité théologique et sa beauté littéraire. Je lis donc la Bible avec cette sensibilité qui cherche à déceler et mettre en évidence toute sa richesse théologique, historique et culturelle. De plus, ayant vécu et enseigné plusieurs années à l’étranger, je peux contribuer aux échanges interculturels parmi les étudiants et au sein de l’équipe professorale.

Qu’avez-vous ressenti à l’annonce de votre nomination ? Comment envisagez-vous cette nouvelle étape de vie ?

La joie ! C’est avec beaucoup de plaisir et motivation que je me joins à l’équipe de la HET-PRO. J’envisage cette nouvelle étape comme une continuation de ce beau et défiant parcours dans l’étude académique et pratique de la Bible. O

 

Ancien membre du Grand groupe qui a initié le projet HET-PRO, le Dr. James Morgan a également été responsable du Groupe de travail qui a élaboré le cursus. Auparavant chargé de cours, il est depuis janvier 2017 enseignant titulaire en Nouveau Testament à l’Institut Biblique et Missionnaire Emmaüs. Les étudiants apprécient sa rigueur, sa passion et la pertinence de ses cours.

 

Publications du Dr. James Morgan

1er Forum Chrétien Francophone à Lyon

Le Professeur de la HET-PRO David Bouillon nous parle du 1er Forum Chrétien Francophone auquel il a participé du 28 au 31 octobre 2018. L’idée forte du Forum qui a déjà connu trois sessions au niveau mondial, est de faire se rencontrer dans un cadre non-institutionnel des représentants des Eglises historiques (catholique, orthodoxe, anglicane et luthéro-réformée) avec un nombre égal de délégués des églises évangéliques, pentecôtistes et charismatiques.

Un nouveau partenariat

Depuis la rentrée académique de septembre 2018, la HET-PRO a mis sur pieds un partenariat avec les Groupes Bibliques des Écoles et Universités (GBEU). Nous avons décidé de poser quelques questions au Secrétaire général des GBEU Colin Donaldson.

Conférence identité

Lors d’une conférence intitulée « L’identité humaine, une affaire de neurones ? », la médecin-cheffe Stéphanie Clarke (prof. UNIL) et le théologien Jean Decorvet ont proposé un éclairage chrétien sur l’identité humaine dans un dialogue fécond entre sciences et théologie.

L’Église, à la croisée des cultures

Comment les églises suisses et issues de la migration peuvent-elles intégrer les aspects multiculturels sans renier leur culture ?

Eclairage sur les défis multiculturels de l’Église et proposition de pistes pratiques

    Informations pour les candidats ne résidant pas en Suisse

    Règlement d'admissions pour candidats ne résidant pas en suisse

    Nous encourageons l’ensemble des candidats à suivre une formation dans leur pays ou sur leur continent, puisque nous demandons qu’un candidat ait au moins accompli une année dans un Institut biblique, avant de commencer une formation à l’Institut Biblique et Missionnaire Emmaüs.

    Pays hors-espace Schengen

    Nos autorités politiques exigent des candidats aux études provenant d’un Etat tiers:

    • qu’ils aient moins de 30 ans
    • qu’ils soient en mesure de financer eux-mêmes et par avance la totalité des frais de leur 1ère année académique (9 mois)

    La Confédération Helvétique (Suisse) considère que la totalité des frais d’une année académique inclut:

    • l’écolage
    • les loyers
    • les permis de séjours
    • les différentes assurances (obligatoires)
    • la nourriture
    • les vêtements
    • et tout ce qui peut être nécessaire au suivi d’une formation

    Cela représente au minimum la somme d’environ 25’000.- Francs Suisses (CHF) pour neuf mois en vivant de manière très simple et économe. Il s’agit là d’un budget estimatif.

    Cette somme de 25’000 CHF représente par exemple:

    • 26’000 $ US
    • 134’400 Pesos argentins
    • 164’800 Yuans chinois
    • 2’820’000 Leks albanais
    • 13’000’000 Francs CFA

    Si cette somme ne peut pas être versée d’avance, aucune attestation ne peut être délivrée et par conséquence aucun VISA non plus. Il est impératif de prendre contact premièrement avec la représentation Suisse de votre pays (Ambassade, Consulat), dont vous pouvez trouver les coordonnées à l’aide du lien ci-dessous, afin de vous informer sur les différentes exigences liées à l’obtention d’un visa étudiant.

    http://www.eda.admin.ch/eda/fr/home/reps.html

    Conditions d'admission

    Tout candidat doit répondre aux exigences suivantes :

    Culture générale
    Maturité pro ou équivalent (maturité gymnasiale, diplôme de culture générale, etc.)
    Pour les plus de 25 ans : démontrer un niveau de culture générale équivalent à une Maturité pro.

     Expérience pratique (hormis les étudiants en Cursus Découverte et Certificat en Culture Biblique et Chrétienne)
    15 semaines équivalent plein temps, dont au minimum :
    6 semaines en continu dans une Église ou ONG chrétienne
    4 semaines dans un autre type de structure

    Aptitudes personnelles
    Dossier de candidature
    Entretien individuel

    Règlement d’admission (PDF)

    Informations personnelles

    * Champs obligatoires

    Choix de la formation

    * Champs obligatoires

    Formule souhaitée*

    Formation souhaitée*

    Bachelor - Orientation souhaitée*

    Année désirée pour commencer la formation